Créer un site internet
Anne-Claire Sabot, Praticienne en reflexes archaïques

Accueil

Les reflexes archaïques

Reflexes archaiques connexions neurologiques e1455614182387

 

 

Qu'est ce que c'est?

Les réflexes intra-utérin et les réflexes archaïques sont des mouvements involontaires du corps en réponse à un ou des stimuli sensoriels. Ce sont des signes d'une bonne santé neurologique.

Nous pouvons citer le réflexe de succion, de moro, d'agrippement palmaire et plantaire, de spinal de galant...

Ces réflexes font tout un voyage. Ils émergent, se développent grâce aux mouvements sur une période plus ou moins longue, et s'intègrent pour laisser place aux réflexes posturaux et aux réflexes de vie.

C’est grâce aux mouvements du corps que les réflexes archaïques et les réseaux neuronaux se créent, se renforcent et se myélinisent, permettant, alors, au bébé, à l’enfant, à l’adolescent et à l’adulte, un développement harmonieux et serein.

 

 


53233e677799777408cada1b39a07f7b

 

Pourquoi, parfois, il y a des blocages ?

 

Lorsque les réflexes sont bien intégrés, l’enfant va développer au mieux tous ses potentiels : se mettre à quatre pattes, ramper, tenir sa tête droite, se mettre sur ses deux jambes, marcher, apprendre à parler, à lire, à écrire, calculer, gérer ses émotions…

Parfois, un mouvement-réflexe peut être persistant, c’est à dire, non intégré. Il va alors surcharger le système nerveux. Il peut être la cause d’un « parasitage » dans notre corps et compromettre l’apprentissage ou notre façon de réagir.

Différentes raisons peuvent être évoquer pour expliquer la persistance d’un réflexe comme ne pas avoir passer assez de temps à l’étape quatre pattes, un stress in-utéro, un accouchement non physiologique (césarienne, ventouse…), un choc physique ou émotionnel... A tous les âges de la vie, certains réflexes peuvent ne pas se développer correctement ou réapparaître.

 

 

Rock in shoe b1

 

 

Pourquoi vouloir les intégrer ?

Comme nous l’avons vu, les réflexes ont un rôle important. Ils permettent la maturation du système nerveux, le contrôle postural et d’avoir une réponse adaptée face aux situations rencontrées.

Ces réflexes persistants peuvent alors être responsables de perturbations des systèmes sensoriels et moteurs, de déficits posturaux, de troubles d'apprentissage, d’hypersensibilités, de vertiges… c'est comme un petit cailloux dans la chaussure qu'on ne peut pas enlever.

L’intégration des réflexes peut alors apaiser les difficultés rencontrées.